Halloween !

Félicitations ! Vous avez trouvé le fantôme ! Mais quelle surprise contient ce sac ?

 

De la culture !

L'Halloween ou Halloween (sans déterminant) est une fête qui se déroule dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Son nom actuel est en fait dû à une contraction du mot original qui est « Hallow Evening » donc « Hallowe'en ». Cette fête est célébrée principalement en Irlande, au Canada, en Australie, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. La tradition la plus connue veut que les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur ou qui font rire (fantômes, sorcières, monstres, vampires par exemple) et aillent sonner aux portes en demandant aux adultes, souvent eux-mêmes déguisés, des bonbons, des fruits ou de l'argent avec la formule : Trick or treat! (« Des bonbons ou une farce! ») ou simplement « Happy Halloween ! ». D'autres activités incluent des bals masqués, le visionnage de films d'horreur, la visite de maisons « hantées », etc.

Halloween est une fête folklorique anglo-saxonne, à laquelle certains prêtent une origine celtique, basée sur la concomitance calendaire du 1er novembre, période de l'antique fête religieuse celtique de Samain. Cette tradition a été transportée en Amérique du Nord au XIXe siècle par les Irlandais, les Écossais et autres immigrants.

Le principal symbole d'Halloween est la citrouille, remplacée quelquefois par un potiron, issu de la légende irlandaise de Jack-o'-lantern : on le découpe pour y dessiner, en creux, un visage, puis on place une bougie en son centre.

Source

La légende de Jack O' Lantern

Un soir dans une taverne, Jack, un maréchal-ferrant irlandais et ivrogne bouscula le Diable.
Ce dernier, comme à son habitude tente de convaincre Jack de lui laisser son âme en échange de faveurs diaboliques
Sur le point de succomber, Jack, demande alors au Diable de lui offrir un dernier verre avant qu'il n'accepte le pacte. Le Diable se transforme alors en pièce de six pence afin de payer le tavernier.
Prestement, Jack empoigne la pièce et la glisse dans sa bourse. Or, celle-ci contient une croix d'argent : le Diable ne pouvant plus se retransformer, est prisonnier sous la forme de cette petite pièce !
Jack obtint alors du Malin qu'il ne vienne pas réclamer son âme avant que ne se soient écoulées dix années…

Le Diable accepte…



Dix ans plus tard…

Jack rencontre le Diable sur une route de campagne : ce dernier réclame son dût.
Jack réfléchissant à toute allure dit alors : "Je vais venir, mais d'abord pourrais-tu cueillir une pomme de cet arbre pour moi ?". Le Diable grimpe sur les épaules de Jack et s'accroche aux branches du pommier.
Jack sort alors son couteau et sculpte une croix sur le tronc de l'arbre…
Coincé de nouveau ! Le rusé maréchal-ferrant obtient alors du Diable la promesse qu'il ne prenne jamais son âme…Sans autre solution, le Diable accepte et Jack efface la croix du tronc.


Quelques années plus tard, Jack meurt.
Mais il se voit refuser l'entrée du Paradis à cause de sa vie d'ivrognerie.
En désespoir de cause, il se rend chez le Diable : aux portes de l'Enfer, celui-ci lui rappelle qu'il ne peut pas prendre son âme… "Mais où vais-je aller ?" demande Jack.
"Retourne d'où tu viens " lui répond le Diable !
Il faisait nuit, froid et un grand vent soufflait.
Jack demanda alors au Diable s'il n'avait pas de quoi l'éclairer sur la route. Dans un geste de bonté, le Diable lui donna une bougie (cela ne manquait pas chez lui…).
Jack la mit dans un navet qu'il mangeait pour la protéger du vent glacé. Depuis lors Jack est condamné à errer comme une âme en peine au milieu des ténèbres


Le terme "Jack à la lanterne" apparu en 1750 désignait à l'origine un veilleur de nuit ou quelqu'un portant une lanterne. La tradition irlandaise de creuser des navets lors de la nuit d'Halloween (en souvenir des âmes perdues comme celle de Jack) fut vite remplacer, lors de l'exode massif des Irlandais vers les Amériques en 1845-50 ("Irish potato famine") par l'envie de creuser des citrouilles qu'ils trouvèrent sur place.
Cette tradition, tombée dans la désuétude, n'est redevenue vivace aux Etats-Unis que depuis une quizaine d'années.
Les citrouilles utilisées sont d'une variété particulière de cette cucurbitacée orange, appelées "Jack-o-Lantern", elles sont devenues rapidement le symbole majeur de la fête d'Halloween grâce à leur forme régulière, rappelant un visage et la facilité avec laquelle on peut les creuser.

Source

Jack-o'-Lantern 2003-10-31.jpg

Légendes d'Halloween...

Une légende veut que le soir d'Halloween, chaque maison qui n'est pas marquée par le sang d'un animal recevra la visite du démon.



On dit qu'une citrouille allumée d'une bougie qui n'est pas éteinte avant que sonne minuit le soir d'Halloween prendra vie et dévorera le premier passant venu.



Il parait qu'un enfant qui mange trop de bonbons avant d'aller au lit, le soir d'Halloween, rêvera de clowns monstrueux et de marmites de sorcières bouillantes !


N'oubliez surtout pas d'allumer vos citrouilles devant votre maison le soir d'Halloween, elles sont là pour faire peur aux esprits qui se présentent ce soir-là.



Si on reste dehors après minuit on peut croiser les morts de la Toussaint, le 1er novembre journée des morts. C'est cette nuit-là entre 00h et 1h qu'ils montent au Paradis...



Il ne faut pas laisser sortir son chat noir le soir d'Halloween, sinon il sera récupéré par une sorcière qui se glisse parmis les promeneurs.

 

Source